La Mairie de MURS

La Mairie est l’édifice où se trouvent les services de l’administration municipale, le lieu où sont administrées les affaires de la commune, où sont exercées l’ensemble des compétences de commune, en tant que collectivités territoriales. Ces compétences sont identiques pour chaque Commune, quelle que soit leur taille. Ainsi, elles ont une vocation générale instituée par la loi du 5 avril 1884 : « le conseil municipal règle, par ses délibérations, les affaires de la commune ». Si la commune est l’échelon territorial qui a été le moins concerné par la décentralisation, ses missions ont néanmoins été élargies. Parmi ces compétences, nous pouvons distinguer les compétences traditionnelles, en partie liées à la fonction de représentant de l’État dans la commune du maire, et les compétences décentralisées.

Succinctement, nous pouvons citer parmi les compétences traditionnelles :

  • Les fonctions d’état civil : enregistrement des mariages, naissances et décès… ;
  • Les fonctions électorales : organisation des élections, révision des listes électorales… ;
  • L’entretien de la voirie communale ;
  • L’aménagement : logement social, zones d’activités, protection des sites… ;
  • La protection de l’ordre public grâce aux pouvoirs de police du maire.

Parmi les compétences décentralisées, nous retiendrons les principales :

  • L’urbanisme. La Commune élabore et approuve un plan local d’urbanisme (ou plan d’occupation des sols), ce qui permet au maire de délivrer des permis de construire au nom de la commune, et non plus au nom de l’État. Par convention, la Commune de MURS a délégué l’instruction des demandes d’urbanisme à la DDEA de Vaucluse. Le Maire reste cependant le seul décideur mais toujours dans le respect de la loi.
  • Le transport scolaire. C’est le Conseil Général de Vaucluse qui organise le transport scolaire entre MURS, JOUCAS et LIOUX mais a délégué, par convention, cette compétence à la Commune de MURS pour le transport entre MURS et JOUCAS.
  • L’enseignement : la commune a la charge de l’école publique. Elle en est propriétaire et en assure la construction, la reconstruction, l’extension, les grosses réparations, l’équipement et le fonctionnement.
  • Le logement.
  • L’action sociale : la commune a une action complémentaire de celle du département avec le centre communal d’action sociale (CCAS), qui notamment analysent les besoins sociaux de la population et interviennent dans les demandes d’aides sociales (aide médicale…).
  • La culture : la commune joue un rôle important à travers la bibliothèque…

Pour assurer ces compétences le Maire de la Commune s’appui sur les membres de son Conseil Municipal et l’éqipe municipale. Cette dernière est composée (pour la Mairie de MURS) de cinq agents permanents : un secrétaire général, une secrétaire d’accueil, un responsable de cantine scolaire, deux agents des services techniques. Outre les emplois permanents, la Commune de MURS recrute des agents saisonniers pour permettre le fonctionnement de son camping municipal et de sa piscine municipale.

 

 La Communauté de Communes PAYS d’APT LUBERON

logo2014CCPAL

Issue de la fusion-extension des communautés de communes pays d’Apt et Pont Julien et des communes de Buoux et Joucas, la communauté de communes, dénommée Pays d’Apt Luberondepuis le 19 juin 2014, regroupe 25 communes pour une population de 30 500 habitants:

Apt, Auribeau, Bonnieux, Buoux, Caseneuve, Castellet, Céreste, Gargas, Gignac, Goult, Joucas,

Lacoste, Lagarde d’Apt, Lioux, Ménerbes, Murs, Roussillon, Rustrel, Saignon, Saint Martin de Castillon,

Saint Pantaléon, Saint Saturnin-les-Apt, Sivergues, Viens, Villars.

Président: Gilles Ripert, Vice-présidents: Didier Perello (Finances), Olivier Curel (Tourisme), Gisèle Bonnelly (Petite enfance, Jeunesse), Marie Rambaud (Culture), Philippe Lebas (Développement économique), Gérard Baumel (Santé, Communication), Pierre Carbonnel (eau et assainissement), Marie Christine Kadler (Développement durable, énergie).

Présentation de la CCPAL

ccpalpresentation

Pour connaitre le fonctionnement de la communauté de communes et ses compétences,

télécharger le document:  présentation CCPAL

www.ccpal.fr

 

Le Parc Naturel Régional du Luberon

pnrl « A l’initiative des régions, dans le cadre de leur compétence en matière d’aménagement du territoire, peut être classé en parc naturel régional un territoire à l’équilibre fragile, au patrimoine naturel et culturel riche et menacé, faisant l’objet d’un projet de développement fondé sur la préservation et la valorisation du patrimoine.       Le parc naturel régional a pour objet : 

  • De protéger ce patrimoine, notamment et par une gestion adapte des milieux naturels et des paysages;
  • De contribuer à l’aménagement du territoire;
  • De contribuer au développement économique, social, culturel et à la qualité de la vie;
  • D’assurer l’accueil, l’éducation et l’information du public;
  • De réaliser des actions expérimentales ou exemplaires dans les domaines cités ci-dessus et de contribuer à des programmes de recherche. » (Article R.244-1 du Code l’environnement)

Dans le respect de ces prescriptions, le Parc Naturel Régional du Luberon (P.N.R.L.), créé en 1977 et dont la Commune de MURS est membre, a élaboré une Charte : la Charte du Parc. C’est le contrat qui concrétise le projet de protection et de développement élaboré pour le territoire du Luberon par les collectivités territoriales concernées, à l’issue d’une vaste concertation entre élus, forces vives, administrations, et grand public. Elle engage pour douze ans (jusqu’en 2021) ses signataires : Conseil Régional PACA, Conseils Généraux de Vaucluse et des Alpes-de-haute-Provence et Communes adhérentes. L’Etat, qui l’a approuvée, s’engage par convention avec le Syndicat mixte du PNRL, à coordonner l’action de ses services en vue d’en favoriser l’application. La Charte fixe les objectifs à atteindre, les orientations de protection, de mise en valeur et de développement du PNRL, ainsi que les mesures qui permettent de les mettre en oeuvre. Elle comporte un plan indiquant les différentes zones du PNRL et leur vocation principale. Elle permet d’assurer la cohérence des actions menées sur le territoire du PNRL avec les diverses collectivités publiques. Dans ce but, l’Etat a signé une convention d’application de la charte du Parc. Ainsi, grace à la contribution du PNRL, la Commune de MURS réalise de nombreux projets (Voir la rubrique Travaux). Parc Naturel Régional du Luberon 60, place Jean-Jaurès BP 122 84404 APT Cedex www.parcduluberon.fr

Les autres syndicats et associations…

  • Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement de Vaucluse
  • Syndicat Intercommunal des Eaux Durance Ventoux
  • Syndicat intercommunal « Collège du Calavon »
  • Syndicat intercommunal d’électrification rurale de la Région d’Apt
  • Syndicat Mixte de Défense et de Valorisation Forestière
  • Syndicat intercommunal pour les transports scolaires en pays d’Apt
  • Syndicat intercommunal du collège de L’Isle sur Sorgue
  • Syndicat Intercommunal de rivière du Calavon-Coulon
  • Syndicat Intercommunal de Ramassage et de Traitement des Ordures Ménagères de la Région d’Apt
  • Association départementale des Comités communaux feux de forêts de Vaucluse