Perché sur les Monts de Vaucluse

Entouré de paysages exceptionnels

Et de champs de lavande

Murs, village de Provence aux mille facettes

MOUSTIQUE TIGRE : LES BONS GESTES

28/07/2021
MOUSTIQUE TIGRE : LES BONS GESTES

La lutte contre le moustique tigre, vecteur de virus, est un élément essentiel de la prévention contre les maladies transmises par le moustique tigre (chikungunya, dengue, Zika). Elle permet de réduire ou d’interrompre la prolifération des moustiques.

La lutte contre le moustique tigre repose d'abord sur la participation de tous pour détruire les gîtes larvaires, car 80% des gîtes se trouvent dans nos jardins ou nos terrasses. C'est pourquoi l'ARS Paca et ses partenaires mène des campagnes d’information sur la façon de supprimer les eaux stagnantes dans lesquelles le moustique pond ses œufs et se reproduit.

Moustique tigre : mieux le connaître pour mieux s'en protéger

Le moustique « tigre » vit au plus près de chez nous. Il est de petite taille, environ un demi-centimètre. Il se déplace peu, et reste la plupart du temps dans un rayon de 150 mètres. Il naît et vit chez nous, près de nos habitats, en zone urbaine principalement. Il nous pique toute la journée, avec un pic à la levée du jour et au crépuscule, pond ses oeufs dans les eaux stagnantes et se repose à l’ombre des arbres.

Les femelles pondent leurs oeufs (jusqu’à 250) dans des petits volumes d’eaux stagnantes, même propres (moins de 10 litres) que l’on trouve sur nos balcons et nos jardins : vases, soucoupes, gouttières mal vidées, pneus usagés mais aussi creux d’arbres ou plantes tropicales susceptibles de retenir l’eau. Les larves peuvent même se développer dans un bouchon de bouteille rempli d’eau ! Ces gîtes, créés par l’homme, sont les principaux lieux de ponte de ces moustiques.

Les moustiques sont en activité du printemps à l’automne. Toutefois, les oeufs pondus peuvent résister plusieurs mois au froid et à l’assèchement et éclore lorsque les conditions climatiques sont à nouveau favorables (chaleur, luminosité). 80% des gîtes larvaires se trouvent concentrés dans l’habitat individuel, c’est pourquoi la mobilisation sociale est déterminante pour limiter la prolifération de ce moustique.

Les bons gestes pour lutter contre le moustique tigre

La suppression des gîtes larvaires passe par plusieurs gestes simples :

  • Supprimer toute eau stagnante au domicile et autour ;
  • Vider les vases, les soucoupes des pots de fleurs ou les remplir de sable humide ;
  • Supprimer ou vider régulièrement les petits récipients pouvant contenir de l’eau dans les jardins (2 fois par semaine) ;
  • Rendre les bidons de récupération d’eau de pluie inaccessibles aux moustiques (les couvrir d’une moustiquaire ou d’un tissu fin), retourner les arrosoirs ;
  • Prévoir une pente suffisante pour que l’eau ne stagne pas dans les gouttières, veiller à la bonne évacuation des eaux de pluie ;
  • Ranger à l’abri de la pluie tous les objets pouvant contenir de l’eau : pneus, bâches plastique, jeux d'enfants.

Pour savoir comment se protéger du moustique tigre,

CLIQUEZ ICI

Pour en savoir plus,

CLIQUEZ ICI

Ce site utilise des cookies permettant de visualiser des contenus, d'afficher des flux d'informations provenant des réseaux sociaux et d'améliorer le fonctionnement grâce aux statistiques de navigation. Si vous cliquez sur « Accepter », nous déposerons des cookies sur votre terminal lors de votre navigation. Si vous cliquez sur « Refuser », ces cookies ne seront pas déposés. Votre choix est conservé pendant 6 mois et vous pouvez être informé et modifier vos préférences à tout moment sur la page « Gérer les cookies ».
Gérer les cookies